Anna Rudy & Paul Lazarus (14/06/18)

Salut les foufous…
Aujourd’hui nous vous proposons l’interwiouve de Anna Rudy & Paul Lazarus, DJs de Beauvais !
Cette interviouwe a été réalisée afin d’être également diffusée (en partie) sur le magazine « Le Petit Beauvaisien », avec qui The White Prod. est partenaire.

Comment ai-je découvert Anna Rudy & Paul Lazarus ? … par Mr White

C’était un soir de beau temps… non… en fait j’en sais rien du tout !
Tout a commencé comme ça commence très souvent de nos jours, par une invitation sur Facebook !
En gros j’ai reçu une invit, je me suis dit « C’est qui ça ? Encore une invit à la con avec un faux nom !!! »… et pis bah en fait non !
J’ai vu que c’était 2 DJs qui organisaient une soirée dans un bar plutôt rock sur Beauvais… et là je me suis dit qu’il y avait un truc de bizarre ! DJ + Bar rock + Beauvais… les 3 trucs n’allaient pas ensemble !
Du coup j’ai suivi un peu tout ça et me suis rendu compte que c’était en fait un couple qui passait des vieux vinyles rock’n’roll, soul, ska, R&B, jazz, etc… et que ça donnait vraiment sympa dans les vidéos que j’ai pu voir…

Sur quoi un pote m’a dit qu’il les avait vus et avait joué avec eux lors d’une soirée concert, et blabla bla… et blablabla… et du coup j’ai continué à les suivre, à voir qu’ils avaient plein d’autres projets autour de tout ça, et en me disant que ça serait bien de faire une tiote interwiouve !

Voilà, vous savez tout !

…Petite Bio pour commencer…

DJs Anna Rudy & Paul Lazarus, c’est avant tout un couple dans la vie !
Une franco-polonaise d’un côté, un anglais de Londres de l’autre !

Une joueuse de trombone et de piano d’un côté, un bassiste- guitariste de l’autre !

Bref, un couple de passionnés de musique et vinyles, de nombreuses formes d’art, de langues et des gens !

 

…L’interwiouve de Anna Rudy & Paul Lazarus … par Mr White
Réalisée le 14 mai 2018

Salut les DJs !
Tout d’abord, pour ceux qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter ?
Anna : Je viens de Wroclaw et Paul de Londres. Nous habitions sur Paris et nous sommes Beauvaisiens depuis août 2015. Paul est écrivain, photographe, designer, producteur de films, réalisateur, animateur de radio.
Je suis linguiste (traductrice-interprète avec les langues : français, anglais, italien, polonais) et animatrice de l’émission radio Rudies’ back in town à la Radio libertaire 89.4 FM.
Et bien sûr, nous sommes DJs !

Même si c’est toujours con de mettre des gens dans des cases, dans quels styles musicaux peut-on vous classer ?
Paul : Nous jouons les styles suivants: 60’s ska, early reggae, rocksteady, 80’s ska, two-tone, punk, oï, glam, 60’s soul, 60’s rhythm and blues, 60’s psychedelia, free jazz, polish 60’s big beat, British 60’s rhythm and blues, rock’n’roll, blues, etc… tout en vinyle.

Vous organisez régulièrement des soirées dans les pubs de la région. Sur Beauvais, nous avions rarement vu (voire même jamais) des soirées de ce type avant votre arrivée !
Comment avez-vous eu l’idée d’en faire ici ?
Anna : Nous aimons partager l’amour de la musique, c’est tout. Nous aimons aussi mélanger les rythmes pour que les gens ne se lassent pas d’un seul style, c’était l’idée de Paul à la base. Paul se rappelle des clubs à Londres quand il était enfant, où le vrai mix des genres musicaux a été joué, le problème avec approche retro-revival est qu’on se focalise trop sur les styles uniques.

Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de voir une de vos prestas (c’est ça d’avoir un agenda de star du rock’n’roll), mais des témoins (qui n’étaient pas de Jéhovah) m’ont affirmé que vos soirées faisaient un tabac et que l’ambiance était toujours là… comment expliquez-vous cela ?
Paul : C’est l’amour pour la musique.

Vous êtes musiciens, vous rajoutez également un peu de « live » dans vos sets ?
Paul : Oui, Anna joue du trombone pendant son set.

Etant donné votre style musical, est-ce que les gens qui vous suivent sont plus dans la tranche des 35 ans et plus… ou bien des jeunes se déplacent également pour vous ?
Allez, faites-nous rêver, faites-nous croire en des jours meilleurs où il n’y aura pas que des gosses qui écouteront JuL, Maître Gims et autres merdes du genre… 🙂

Paul : Parmi les gens qui constituent notre public on compte aussi bien des gens qui ont 14 ans que 75 ans.
On les aime toutes et tous!
Ils veulent tous croire que le meilleur monde est possible. C’est notre boulot d’aider à développer cette idée.

Vous mixez uniquement sur vinyles. Vous êtes collectionneurs ? Que pensez-vous du retour à la mode de ce support ?
Anna : Paul a eu l’habitude d’appeler son émission en Angleterre « Paul Lazarus Vinyl Resurrection », pour faire revenir les vinyles, c’était sa mission depuis des années.
On n’est pas sûrs d’être des collectionneurs. Être collectionneur est totalement différent que d’être Dj. Paul a toujours dit que ses vinyles étaient pour travailler, pas pour les montrer. On ne les choisit pas pour collectionner, mais pour faire DJ. C’est comme avec les chiens de race. Tu as les chiens pour les shows et les chiens qui travaillent.!

Est-ce que, comme nos grands-parents écoutent du André Verschueren, du Piaf et du Trenet, vous pensez que nous, quand on sera en maison de retraite, on pourra éventuellement vous avoir en animateurs de thé dansant pour avoir du bon son ?
Paul : Bien sûr, pas de problème, mais nous n’avons pas l’intention d’être à la retraite ! 🙂

Maintenant que l’on se connait mieux, vous pouvez nous le dire… on s’autorise à dire dans les milieux autorisés, qu’en fait, vous êtes les Daft Punk mais que vous en aviez marre de vos casques de cosmonautes et de l’electro… c’est vrai ?
Anna : Oui, d’une certaine façon ! 🙂

Vous avez d’autres projets artistiques, vous pouvez nous en parler brièvement ?
Anna : Oh oui, plein.
Paul écrit et fait des images, d’ailleurs il cherche des éditeurs. Il a eu récemment une exposition à Paris et a exposé pendant Essertival 2017. Aujourd’hui, plusieurs galeries locales sont intéressées pour exposer ses travaux.
Paul : Nous avons « Beauvais underground collectif créatif », nous avons produit notre premier fanzine et nous avons produit un tract, en association avec le comité de soutien de Notre-Dame-des-Landes Beauvais, contre la violence policière.
Anna est liée avec la Fanfare de l’ASCA, nous nous préparons pour les 40 ans de la Fanfare.
Elle tente également de préparer un projet reggae avec un chanteur jamaïcain.

Où peut-on vous trouver sur le web pour avoir plus d’infos sur vous et pour suivre votre actu ?
http://roots66andrisin.wixsite.com/annarudy-paullazarus
https://www.facebook.com/djsAnnaRudyPaulLazarus/

Il y a une question ancestrale sur le White Flash et je suis obligé de vous la poser du coup… vous êtes plutôt Quick ou Mac Do ?
Anna : Aucun d’eux, c’est mauvais et à éviter ! Mais si c’est pour être franche, si jamais il n’y avait rien à bouffer, j’irais au Mac Do. Je ne vais pas faire l’hypocrite et dire que je n’y suis jamais allée.

Un cri ? Un coup de gueule ? Une déclaration d’amour ? Si vous voulez ajouter quelque chose, c’est le moment !!!
Paul : Unissez-vous et luttez contre le pouvoir, le temps est venu !

Publicités