Les Sales Majestés (15/05/09)

Salut les foufous…
On continue cette semaine nos interwiouves… Il y a quelques temps, sur le Forum du Flash, nous avons lancé l’idée d’interviewer des groupes (anciens ou nouveaux) de la scène rock française ! Il vous suffisait juste de nous envoyer le nom de certains groupes… Cette semaine, voici l’interwiouve de : LES SALES MAJESTES.

Les Sales Majestés - 1

Comment ai-je découvert Les Sales Majestés ? … par Mr White

Lors de ma grande carrière d’étudiant, j’achetai régulièrement un magazine nommé « Rock Sound » dans lequel, en plus du magazine, il y avait souvent 1 CD offert. C’est comme ça que j’ai pu récupérer, en 1999, un numéro spécial intégrant un CD « 100% Rock Français »… Dessus, j’ai pu découvrir le tout 1er morceau de Manu Chao : « Bienvenido A Tijuana », les débuts déjà fracassants de Dionysos, et donc, un titre du groupe Les Sales Majestés : « Mes Frères » !
J’ai tout de suite adoré ce titre mais je n’ai pas réellement suivi les aventures de ce groupe… à l’époque Internet n’était pas super répandu et il ne devait pas y avoir de super disquaire sur Beauvais pour trouver des albums de ce groupe !
Bref, ce n’est que l’année dernière, au cours d’une soirée Poker, que ce groupe m’est revenu à l’esprit et aux oreilles !!! Vous allez me dire : « Mais quel rapport entre Les Sales Majestés et le Poker ?!?!? »… hé bien la réponse est simple : Aucun ! Mais parmi les invités de cette soirée, un mec nous a chanté l’intégrale des Sales Majestés pendant l’apéro… et le truc qui était fort, c’est que ce mec avait la même tronche et exactement la même voix que le chanteur du groupe… non non, rassurez vous, c’était pas lui ! 😉
Suite à cette soirée, je me suis donc procuré quelques albums de ce groupe. Et magie du direct, pratiquement au même moment, grâce à notre connexion cérébrale super sensorielle, Béru m’envoyait un mail pour me proposer de les interwiouver !!
Comme quoi la vie des fois elle se résume à pas grand chose : Poker, Apéro, Connexion Cérébrale ! 😉
Donc maintenant, à vous de découvrir ces Sales Majestés !

…Petite Bio pour commencer…
(direct chopée sur leur site internet)

Les Sales Majestés - 2

Donc voilà « Les Sales Majestés », groupe appartenant à la scène Punk-Rock française.
Ils sont 5 : Arnaud au chant, Yann à la guitare rythmique, Yves à la guitare lead, Vlad à la basse et enfin Mathias à la batterie (remplacé par Guillaume en 98 mais revenu aux futs depuis 2007).
Le groupe se forme à la fin des années 80 : il s’offre des ballades, de Perpignan à la Rochelle, dans la vieille bagnole d’Arnaud, afin de monter sur les planches, partout où l’on veut d’eux. En 1993, un CD 5 titres, plutôt promotionnel voit le jour. Mais la formation continue de se chercher.
Ce n’est donc réellement qu’en 1995 avec la sortie de « Bienvenue », que la formation actuelle voit le jour. Pour auto-produire le disque, LSM monte un label, DKP (Destroy Keupon Production), qui fonctionne comme une petite association. Nos Sales Majestés font une arrivée remarquée sur la scène alternative, d’autant plus que la critique salue unanimement la qualité de « Bienvenue ». On trouve tout ce qui fait encore aujourd’hui le goût LSM : des influences prononcées pour les Shériffs, OTH, ou autres Cadavres et des textes-slogans efficaces et sans compromis. Et le tout servi par une voix bien mise en avant.
Le groupe enchaîne les concerts bien que chacun des membres continue de bosser. « No Problemo » sort en 1997. Ils continuent ainsi leur petit bonhomme de chemin qui les mène en 1998 au « Dernier Combat », un maxi regroupant 2 inédits et des versions lives.
« Y’a pas d’amour » sort en l’an 2000. Pour fêter cela, le groupe à l’étoile noire entremêlée d’une épingle à nourrice passe au Glaz’art devant un public déchaîné et en sueur.
Le groupe après avoir fait une pause bien méritée, revient sur le devant de la scène en 2002, avec une sorte de maxi/best-of 1992-2002. Le CD reprend 5 titres inédits, 2 remixes, et un best-of de 20 titres. Le son des 5 nouvelles chansons évolue. La voix et le texte sont mis encore plus en avant, les tempos se font plus calmes. Bizarrement, Les Sales Majestés sont souvent contestées par certains intégristes punks. L’intégrité du groupe est mise à mal, et pourtant, que reprocher à un groupe qui n’a jamais changé son fusil d’épaule, et qui a su résister au son des sirènes majors ? Que reprocher à un groupe qui, pour rester dans une démarche totalement indépendante, dépense ses propres deniers pour faire de la musique ? Une autre sorte de vautours rode aussi : les critiques. Ces derniers n’ont cesse de reprocher le manichéisme des textes. Et oui les textes sont aussi simples qu’un journaliste est malhonnête. Et après ? Ca ne fait pas du bien de se défouler en disant clairement ce que l’on ressent ? Mais finalement, comme le dit Arnaud,  » il vaut mieux être détesté par certains que de provoquer l’indifférence.  »
Les Sales Majestés chantent exclusivement en français et dénoncent une réalité sociale et politique insupportable sans mâcher leurs mots… Chaque chanson correspond à un thème tel que les flics, la société, les politiciens, les patrons… Et ils croient en ce qu’ils jouent et ils le prouvent : leurs CD ne dépassent pas les 12 €, leurs concerts ne dépassent que très rarement les 10 €, et on en a pour son argent, étant donné le rapport nombre-de-bleus-récupérés-dans-le-pogo/prix.
Une particularité des Sales Majestés est que leur musique n’est pas encombrée de riffs monstrueux, ça fait moins bordélique et laisse une plus grande importance aux textes.
C’est une bande de révolutionnaires capables de déplacer des punks mais aussi d’en créer : contrairement à pas mal de groupes, Les Sales Majestés peuvent facilement élargir l’horizon musical des non initiés et ainsi que leurs états d’esprit, on sait jamais…

…L’interwiouve des Sales Majestés… par Béru
Réalisée en Janvier 2009 avec Vlad, le bassiste du groupe

Les Sales Majestés - 3

Salut Vlad, quels sont (ou étaient) les membres du groupe et d’où vient le nom du groupe ?
La formation actuelle est celle des albums « Bienvenue » et « No problemo », c’est-à-dire Arno Futur (chant), Yves et Yann (guitares) Vlad (Basse) et Mathias (batterie) + Olivier et Speedy (roads). Autrement il y a eu plein d’autres camarades à différentes époques mais si on commence à tous les citer on n’a pas fini… Le nom du groupe est tellement ancien qu’on ne s’en souvient plus…

Un concert en 2007, un en 2008, et c’est tout ! Le groupe a t’il des projets ou avez-vous vraiment décidé de mettre fin à l’aventure malgré ces 2 concerts ?
C’est vrai qu’on ne se fatigue pas beaucoup depuis 2 ans ! Cela dit entre les 2 concerts que tu évoques on a quand même sorti un double CD/DVD live. Nous avons des activités personnelles variées et des emplois du temps un peu compliqués qui ne nous laissent pas beaucoup de temps pour tourner ; mais nous avons repris en 2007 en partie grâce à notre cher président car cela nous faisait chier de ne pas être là au moment où le plus antisocial des gouvernements qu’on ait connu mettait en place sa politique répressive à tous les niveaux. Nous n’avons pas mis fin à l’aventure car nous pensons avoir encore des trucs à dire… Il y a des projets en cours mais aboutiront-ils, on n’en sait rien…

Qu’en est t’il de vos autres projets respectifs (Juge Fulton, etc…) ? Que devenez vous ?
Je ne peux pas répondre à la place d’Arno et de Yann mais ils poursuivent leurs projets respectifs avec Juge Fulton et Euroshima, notamment en faisant des concerts…

Quel regard portez-vous sur la « carrière » des Sales Majestés ? Avez vous des regrets ?
Même si on a fait certaines erreurs, on n’a pas de regrets particuliers car on a réussi à faire différents trucs (albums, tournées, clips, DVD) en restant nous-mêmes et toujours intégralement indépendants. Maintenant, c’est vrai qu’on aurait préféré par exemple avoir un peu plus de moyens surtout pour la réalisation des albums studio car on a toujours été obligés de les faire à toute vitesse, dans l’urgence.

Si je te dis qu’on obtient facilement les titres des Sales Majestés ou de Juge Fulton sur internet sans payer… que penses tu de tout cela ?
Tu ne nous apprends rien en nous disant ça. Nous pensons que même si pour le moment c’est inévitable, le téléchargement illégal et gratuit risque d’entraîner la mort de la création. Le gratuit ne permet rien à long terme, et si nous avons une démarche clairement anticapitaliste c’est justement parce que nous considérons que la majorité des gens sont mal payés pour ce qu’ils font et que tout travail mérite salaire. Qui envisage la baguette du boulanger gratuite ? Personne, parce que tout le monde sait que c’est le fruit du boulot de quelqu’un ; la musique c’est la même chose, elle ne tombe pas du ciel et demande du temps… En clair, nous nous sommes toujours battus et parfois avec un certain acharnement notamment avec nos différentes maisons de disques pour que nos albums et nos concerts soient accessibles au plus grand nombre mais sans perdre de vue que derrière ces activités il y a de l’engagement, du temps et du taf… Pour terminer sur la question, je me souviens d’un concert, en Suisse je crois, où des gars sont venus nous demander de faire une dédicace sur des disques… téléchargés !!! On a discuté avec eux en leur expliquant tout simplement que dans l’absolu, si tout le monde faisait comme eux, les groupes comme nous disparaitraient et qu’ils ne nous verraient plus jouer chez eux tout simplement parce qu’on aurait même plus de quoi mettre de l’essence dans le camion…

Internet a revolutionné le quotidien… et vous ? quelle place tient le net dans votre vie ?
Internet est un outil de com’ extrêmement puissant qui permet de faire connaître des opinions, artistes et autres en dehors des circuits commerciaux traditionnels (radio et presse par exemple) et qui restent inacessibles pour 95% des groupes. On a un site et une page MySpace.

Une question que je me pose depuis longtemps : Le morceau « La petite caissiere », c’est du vécu ?
Ca, faut demander à Yves, c’est lui qui a écrit le texte !

La question qui tue : Quick ou Mac Do ? … j’ai peur de la réponse 🙂
Courte Paille ! Notre référence dans les tournées !

Avez vous lu la lettre de Guy Môquet ? Travaillez vous plus pour gagnez plus ?
Certains l’on lue, d’autres l’ont fumée… Et comme on est assez fiers de ne rien faire, on ne gagne pas plus (mais c’est vrai pour tout le monde bien sûr)

Avez vous eu droit aux voeux pourris des gens pour l’année 2009 ?
Eh oui… comme tout le monde…

Quels sont les groupes et le style de zic’ que vous écoutez ?
Ca dépend du moment et on écoute pas tous les mêmes trucs. Moi j’écoute toujours les groupes 77 anglais et les Ramones et puis la scène française 80 (Métal U, Cadavres, Oberkampf, Bérus…) et 90 (Sheriff, PKRK, Heyoka…) et Brassens, bref les classiques…

Autre chose à rajouter ?
Merci et bonne continuation ! 🙂

Les Sales Majestés - 4

Pour plus d’infos sur l’actu des Sales Majestés, vous pouvez aller visiter les sites suivants :

http://lessalesmajestes.free.fr
Facebook

 

Les Sales Majestés - 6

Et en petit cadeau bonux, pour compléter tout ça, quelques petits clips… 1 officiel et 2 amateurs fait par des fans !!

 

 

 

Publicités