Trotskids (05/12/08)

Salut les foufous…
On continue cette semaine nos interwiouves… Il y a quelques temps, sur le Forum du Flash, nous avons lancé l’idée d’interviewer des groupes (anciens ou nouveaux) de la scène rock française ! Il vous suffisait juste de nous envoyer le nom de certains groupes… Cette semaine, Béru vous fait découvrir ou redécouvrir le célèbre groupe punk : TROTSKIDS

Trotskids - 1

Comment ai-je découvert Trotskids ?

Hé ben tout par hasard !!! A l’époque, quand j’étais jeune et beau, j’allais régulièrement baver à la Fnac, devant les bacs punk rock et rock français. N’étant pas bien riche à l’époque (et ça n’a pas changé, j’vous rassure), ben c’était un peu à pile ou face que j’achetais mes albums ! Le meilleur moyen pour avoir un max de groupe, c’était les compils… et un jour je tombe sur la compil 100% Punk rock Vol 2 !!! Je rentre à la maison et je signale au passage qu’on se prend une amende par un enculé de fonctionnaire parce qu’on a pas payé le car !!!! Vous imaginez le nombre de CD que j’aurais pu m’acheter avec ça ??? hein ?
Bref, je rentre, je mets tout de suite le CD (bon, j’vais quand même pisser un coup avant) et là, deux groupes m’interpellent, attirent mon attention, me sifflent, m’emballent. L’un d’eux bah, c’est Trotskids, avec « Gueule d’enfer » ! Voilà donc l’histoire complètement folle de cette découverte !
Je tiens à préciser que suite à l’interview (réponse ultra rapide en plus), Félipe m’a invité au concert des Trotskids prévu à Lyon le week end qui suivait ! Je n’ai pas pu y aller à cause de petits problèmes persos mais en tout cas, je tiens à remercier l’ensemble du groupe pour sa simplicité ! Ils sont super cool et c’est grâce à des groupes comme le votre que j’aime le punk !!
Je vous conseille l’album « La complète » pour découvrir ces « foufous » du punk !

…Petite Bio pour commencer…

Trotskids - 2

La bio est tiré du site officiel TROTSKIDS… j’me dis que le mieux, pour pas sortir de grosses conneries, ben c’est de prendre les infos à la source !

1982 : La New Wave est à son apogée avec des groupes comme Etienne Daho, Marquis de Sade et autre Ombre Jaune (Futur Niagara). Mais tout ça est un peu trop gentil pour une dizaine d’allumés qui foutent allègrement le bordel dans tous les endroits publics de la ville et sa région… En Mars de la mème année, les Trotskids se forment autour de Ruff (basse), Félipé (batterie), Doumé (chant), Yvan (guitare) ; Ils sont rejoints de temps à autre par un deuxième batteur, Nono.
Sans plus attendre, ils se produisent dans quelques MJC en compagnie de leurs potes Brestois Les Collabos et Quimperois Les Ostrogoths. Tout va très vite puisque pour leur sixième concert ils brûlent les planches aux Transmusicales devant 1500 personnes.
Les deux frangins Doumé et Félipé, ainsi que Ruff montent sur Paris pour du boulot. Yvan ayant décidé de rester à Rennes, nos lascards engagent Oliv, un pote Rennais, pour tenir la poêle à 6 cordes et c’est reparti pour une série de concerts en Bretagne ainsi que le Festival Chaos à Angers.
Suite à l’excellent titre « Gueule d’Enfer » sorti sur la désormais célèbre compilation Chaos En France Vol.1, le label Chaos Production leur propose d’enregistrer un maxi 6 titres au studio WW à Paris. Le groupe s’affirme de plus en plus et récidive peu de temps après avec un nouveau titre : « Pas de Voyous dans mon Bar » pour le deuxième volume de la compilation Chaos.
En Juin, Ruff quitte le groupe et est aussitôt remplacé par Bugs Denis (ex Nana Bonnard). S’en suit quelques concerts dont le Chaos Festival avec Collabos, Komintern Sect, Sub Kids, Kidnap, Reih Orgasm et Camera Silens. C’est en Décembre qu’ils feront leurs premières armes à l’étranger en jouant avec Tarnfarbe et GBH en Allemagne.
L’année suivante verra le départ d’Oliv qui sera remplacé par Gus (ex Sherwood). Concerts et festivals cumulés, ils se forgent une solide réputation nationale.
En 86, ils enregistrent leur deuxième album à Londres (Studio Alaska) pour le mythique label parisien Terminal Records. « A Mort à Fond » est très bien accueilli par la presse, les zines et surtout le public de plus en plus nombreux. Le groupe promotionne leur nouvelle galette en jouant un maximum sur Paris et sa banlieue et réussit même à faire 10 dates avec GBH en France, Suisse et Allemagne.

En 87, ils retournent en studio, mais à Rueil cette fois, pour enregistrer un 45 tours « Mise à Sac », toujours pour Terminal Records. Ils descendent faire quelques concerts en Espagne et participent en Mars au Festival de Cahors avec Parabellum et Los Carayos.
Malheureusement en Juin 87, après un dernier concert à Conflans, le groupe se sépare pour des raisons de divergences musicales.
Doumé part chanter dans Hoax tandis que Gus et Félipé forment les Comix. Denis quant à lui forme les Pungy Sticks.
La bonne nouvelle de l’année 2008 est la reformation de Trotskids ! Reformation officielle avec comme nouveaux artilleurs : Marco (Mass Murderers) et Bruno.

…L’interwiouve de Trotskids par Béru…

Trotskids - 3

Pour commencer, pouvez vous faire une petite présentation du groupe (membres, instrus, écritures des textes) ? Qui répond à l’interview ?
Felipe: batterie + choeurs, Marco: guitare, Bruno: basse + choeurs, Doume: chant… c’est moi qui écrit les textes et répond à ton interview.

Après 21 ans de séparation, vous avez décidé de vous reformer (et non pas réformer :-x) en mai 2008. 20 ans c’est long quand même, que s’est il passé pendant tout ce temps pour vous ? La « reformation » est elle définitive ? Quels sont vos projets ?
Felipe et moi avons continué dans divers projets musicaux. Pour lui : Comix, Spermicide, Phacos… Pour moi : Hoax et Schizo 99.
Les deux autres sont aussi des musiciens « confirmés », Mass Murderers & Orville Brody pour Marco, TV Men pour Bruno… On a aussi bu quelques bières, fait quelques chouilles, eu des enfants, payé des impôts… La LIFE quoi !
Pour ce qui est du caractère définitif ou pas de la reformation, c’est encore un peu tôt… ça fait juste 6 mois… on verra. Pour l’instant ça va pas mal et on reçoit un très bon accueil partout…
Projets ? Des concerts, des tournées (oui, de bière aussi !) et peut-être un nouvel album en 2009… on va voir.

Comment s’est passé cette reformation et de qui est venue l’idée ?
Ca faisait un moment qu’on en parlait avec Felipe, et Ronan nous a proposé d’être à l’affiche du festival « Oi » à Boquého au mois de Mai… on a recruté, répété, et c’est reparti…

Vous vous êtes séparés à cause de divergences musicales. Avez vous, chacun, trouvé dans vos nouveaux groupes respectifs à l’époque, ce que vous ne trouviez plus dans « Trotskids » ? (putain, j’me suis fais chier à la tourner cette question !!! J’espère que j’me fais comprendre !). Et si tout était à refaire ??
On ne peut pas revenir sur le passé… mais je n’ai pas pour habitude de regretter ce que j’ai fait… j’assume totalement. Pour les autres groupes, ben quand t’es dans la zique, que c’est une véritable passion et que t’as goûté à la scène, c’est difficle de s’en passer… On a toujours fait ce qui nous plaisait et c’est tant mieux.

Votre actu (DVD, album en prévision ou concert) ?
Concerts… pour l’instant. Voir les dates sur notre myspace.
Ils seront d’ailleurs en concert à Amiens le Vendredi 12 décembre pour un concert de soutien contre la fermeture du squat de St Roch à Amiens, et aussi en soutien à Gaëlle, organe moteur du squat, qui s’est grièvement brûlée en septembre dernier. Avec eux, entres autres, les Phacos et Panik LTDC. Donc tous RDV au squat de St Roch à Amiens.

Quel regard portez vous sur notre société par rapport à celle d’il y a 20 ans ? Comment voyez vous l’avenir en cette période de crise ?
On est apparus juste après l’élection de Mitterrand… la société française d’alors était plus cool, on se sentait plus libres, plus relax. Maintenant, tout est encadré, formaté… heureusement que les jeunes (enfin certains) ne se laissent pas faire… C’est juste déprimant de savoir que si jamais tu trouves un taff après ton bac+5, ce sera pour être conseiller fiscal ou cadre dans une multinationale de merde… Je crois que le capitalisme et la société libérale sont en train d’agoniser… et qu’il va vite falloir trouver des solutions, des modes de vie et de fonctionnement différents… le troc au lieu de la consommation à outrance, par exemple…

Comptez vous travailler plus pour gagner plus ? 🙂 Sarkozy en un mot ?
Je compte ne rien branler et toucher un max !! ; )
Sarkozy ?? Un nabot réac avec des canines de vampire… Il va nous foutre dans le mur… d’ailleurs, ça a déjà commencé.

Vous gérez votre site internet vous même ? Quelle place internet tient il dans vos vies ?
Moi, j’ai un ordi portable… alors ça tient pas beaucoup de place… 😉
Plus sérieusement, internet est un bel outil… si les punks avaient eu ça en 78-80, ils seraient maintenant les rois du monde !! ; )

Etant donné que c’est un sujet très actuel : Que pensez vous des lois mises en place pour contrer le téléchargement illégal ? Vous auriez autre chose à proposer ? Quelle est votre position sur le téléchargement lui même ?
Il y a toujours eu et il y aura toujours des piratages… des gens qui ne veulent pas raquer… C’est impossible à mettre en place. On devrait proposer aux gens des formes attractives de téléchargement, moyennant un forfait modique… En même temps, ça me fait plaisir pour les majors (qui se sont goinfrées pendant des années) et qui chialent maintenant… le téléchargement a tué la poule aux oeufs d’or… c’est un mal pour un bien !

Depuis que j’ai écouté votre morceau « Je ne veux plus être bronzé », je n’ose plus aller à la plage ! Qui vous a donné le droit de traumatiser les gens ??? 🙂
T’es con ou quoi ?? l’écran total, ça existe !! ; )

Vos groupes et musiques préférés du moment ?
J’écoute toujours beaucoup de vieux punk, de la Oi, mais aussi du hardcore et du métal… J’ai découvert récemment un petit groupe HC australien, qui s’appelle DEEZ NUTS… ça déchire ! Sinon, on a joué avec les Headliners (de Nantes) de la bonne Oi couillue ! (oups, sorry Marthe !) A recommander !

La question qui tue : Quick ou MacDo ?
Slip ou caleçon ? Fromage ou dessert ? Ricard ou pastis ? J’en ai encore plein d’autres si tu veux…

Il parait que le 13 porte malheur, j’préfère passer direct à la question 14…
Le 13 est mon chiffre préféré.

Quelque chose à rajouter ? Une insulte, de la pub pour un groupe, etc… c’que vous voulez…
Merci pour l’interview… c’est souvent très chiant et redondant niveau questions, mais là, je ne me suis pas ennuyé… mon coup de coeur musical : déjà mentionné plus haut… the Headliners ! A plus, Mr Béru.

Ok ! A plus et merci à toi… bonne continuation !!!

Trotskids - 4

Pour plus d’infos sur l’actu de Trotskids et pour écouter des titres, vous pouvez aller visiter les sites :
www.trotskids.com
Page Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s